☎ Femmes mariees libertines

photos de femme zoophile La jeune blonde ose enfin la zoophilie...

À 18 ans, Anne adore les grosses bites ardentes. Elle est étudiante vétérinaire, terriblement bandante. La jeune femme attire énormément les garçons, mais elle a toujours voulu ce qu’il y a de plus gros pour la baise. La jouissance seuxelle avec de belles dilatations de ses intimités féminines, c’est son truc à elle… De fait, elle ne se tape que les mecs qui en ont une bien grosse à lui enfiler dans le minou ou entre les fesses. Depuis quelques temps, cette belle salope a le fant asme secret de baiser avec un cheval. L’envie lui est venue en voyant dans le cadre de sa formation de vétérinaire un cheval monter une jument, impréssionnant ! Et tellement excitant… Depuis, à chaque fois qu’elle voit un étalon, elle ne peut empêcher de mouiller sa petite culotte. Et de passer la main entre ses cuisses… Anne, la jolie blondasse au beau petit cul, meurt d’envie de se faire dilater la chatte par la biroute énorme d’un cheval. La femelle trop en chaleur se décide enfin… Elle invite même quelques copains à la mater, histoire de les provoquer et de pimenter encore plus l’évènement. Les mecs arrivent sur le lieu où la baise doit se dérouler, dans un endroit discret. Ils sont tout aussi excités que la jeune fille pour sa première baise zoophile. Anne s’approche de l’étalon et lui saisit la bite pour l’astiquer. En quelques minutes, l’animal bande comme un fou. Anne n’arrive plus à se retenir. Devant ses potes, la femelle en chaleur se courbe un maximum pour positionner au mieux ses intimités… Puis s’enfonce le gros dard en érection de l’animal dans sa fente intime étroite bien humide. La pénétration n’est pas facile . Anne souffre un peu dans son intimité de femelle, mais elle ne peut plus renoncer… Le va-et-vient du membre viril commence dans son ventre secoué de spasmes de bien être, et s’acc élère rapidement. Les traits du visage de la femme transformée en jument trahissent du plaisir et de la souffrance jouissive. Elle se met à couiner comme une folle. Anne se fait carrément pilonner la chatte. Elle ne s’arrête pas. Elle y met tout son cœur et se laisse démonter bien profondément par la bête. Anne sort la grosse bite du cheval de sa moule toute rose et distendue pour la sucer. Comme une vorace ! Anne ensuite se remet à la baise… Cette fois-ci, la jolie pouliche écarte bien ses fesses. Et se laisse marteler le trou étroit de son petit cul comme une démente jusqu’à l’éjaculation monstrueuse dans son orifice anal et en dehors… Si vous saviez à quel point la belle femelle jouit… Et à quel point ses potes qui assistent à la scéne zoophile ont envie de se la taper à leur tour… Mais là, tout de suite, la jeune femme est trop épuisée… Le sujet est photozoophilie, photo zoophilie gratuite, photos zoophilies.