☎ 1 femme chez toi en 30 mins

Voir la vidéo

Une des difficultés que rencontrent les femmes passionnées de zoophilie chevaline, c’est d’augmenter leurs capacités d’absorption des phallus démesurés des chevaux par leurs différentes cavités. Une des manières les plus courantes de contourner le problème, pour elles, c’est de s’exercer d’abord à bien lécher glands et membres, avant que d’essayer de s’introduire tout le matos dans la bouche, la chatte, ou le cul. Dans cette vidéo, la salope nous fait une démonstration de préparation à un embouchage complet, ou une pénétration, au choix, dans un de ses deux trous du bas. La pute se démène, salive, bave, se caresse les seins, lèche la queue monstrueuse, sous les yeux admiratifs de son employeur et de ses amis.