☎ Femmes mariees libertines

Voir la vidéo

Elle est blonde, toute jeune, et a un penchant certain pour l’exhibition, en plus d’être une amoureuse de la race chevaline. Elle se balade donc à poil toute la journée, se promène ainsi dénudée dans les écuries, suce un peu tous les chevaux, et, quand elle est bien trempée, elle se place sous le premier cheval qui se présente et s’enfonce sa bite dans le vagin. Ce qu’elle aime, c’est rester debout et se pencher au maximum, afin d’avoir l’impression de se faire monter, telle une jument en chaleur. C’est dans cette posture, touchant le sol d’une main et guidant de l’autre l’organe viril dans son vagin humide, que, souvent, les cavaliers la croisent, en rentrant de leurs balades beaucoup plus sages.