☎ Femmes mariees libertines

Voir la vidéo

C’est curieux chez les salopes ces accès de pudeur qu’elles peuvent avoir, alors qu’elles sont en train de s’adonner aux pires perversions. Celle-ci, la jeune épouse d’un cavalier de Basse-Saxe, a voulu conserver son petit haut, tout en s’enfonçant un gode dans le vagin, et en s’accroupissant sous le cheval de son mari pour le sucer. La bête est bien belle, et profite tranquillement de la douceur de la langue de la salope, observée et filmée par son mari. Le gode bien fixé dans la chatte, elle s’affaire à téter le membre impressionnant, espérant être abreuvée de sperme au final.