☎ La plus grosse pute de Vivastreet

image de femme zoophile Le chien nique son maître

Je suis un habitué des animaux. Surtout des chiens. Mes parents en avaient. Je dois dire que les copulations canines m’ont toujours attirées et excitées au plus haut point. Depuis longtemps, je visionne des images et des films zoophiles sur internet. L’idée de me faire saillir a germé en moi, il y a quelques temps. L’envie de mettre en pratique cette pulsion m’est venue par l’intermédiaire d’un voisin qui posséde un superbe labrador. Le chien est doux et caressant. Chaque fois que nous nous rencontrions le voisin et moi je ne pouvais m’empêcher de regarder le chien et lui prodig uer des caresses. Mon esprit imaginait mon accouplement avec ce beau mâle à quatre pattes. Un soir mon voisin frappe a ma porte. Il me dit qu’il doit s’absenter pour le week end. Il est ennuyé a cause de son chien qu’il ne peut emmener. Je me propose de lui garder avec cette idée de pouvoir enfin passer à l’acte. Le voisin me lais se le labrador avec soulagement. Une fois seul j’appelle l’animal. Je le caresse et je passe une main sous son ventre. Je sens sa bite dans le fourreau. Je le branle. Le chien se cabre. Il donne des coups de reins. Il doit aimer car il exhibe une verge longue et grosse, rouge et bien dure. Il finit par me jouir dans la m ain. Grosses giclées de liquide blanchâtre. Je suis excité. D’autant plus qu’il cherche a me monter. Je suis a genoux et il tourne autour de moi en haletant. Il se frotte contre ma cuisse en faisant des va et vient pour se masturber. Je me relève et enlève mon pantalon et mon slip. Je me positionne a quatre pattes les fesses a hauteur de sa bite en érection. Aussitôt il vient derrière moi et monte sur mon dos. Ses pattes avant enserrant mes hanches tout en m’attirant vers lui. Je prends sa verge que je place devant mon anus. J ai l’habitude de me goder et mon cul est assez élastique pour des pénétrations avec de gros calibres. Il se pousse en avant et glisse en moi. Je lâche de petits cris de plaisir en sentant cette bite énorme coulisser dans mon ventre. Bien au fond de moi, il me pistonne avec vigueur. Un puissant coup de reins et il me pénètre jusqu’aux couil les. Il gonfle et se verrouille. Mainten an t il est cambré sur moi. Je sens son souffle chaud contre mon visage. Durant quelques minutes il me fouille et me laboure avec délice. Je gémis et couine comme une bête tellement c’est bon. Sa bite remplit mes entrailles. Elle est bien grosse et ses aller-retour dans mon cul chaud bouillant me font vibrer par tout mon corps. Quand l’animal s’immobilise un instant je sens sa verge se contracter. Il reprends ses mouvements moins rapides et immédiatement je sens une longue giclée de sperme chaud couler en moi. « Oh oui vas y » je gémis.  » Crache moi ta semence. Donne moi tout ». Et durant dix minutes il ne c e sse a intervalles réguliers d’éjaculer de grosses giclées dans mon petit trou anal. C’est un délice. Il remplit mon ventre d’une bonne dose de sperme. Quand il s’arrête enfin il a vidé se s couilles en moi, dans mon ventre. Nous restons collés un bon quart d’heure. De temps en temps il se rapelle à moi par quelques coups de reins, histoire pour lui de me donner les dernières gouttes contenues encore dans ses couilles. Puis il se retire la verge dégoulinante de sperme et de sécrétions anales. Il se lèche le sexe qui petit a petit rentre dans le fourreau. Moi, je suis heureux. Cette première expérience longtemps désirée a totalement comblée mes envies de sexe zoophile, au delà de mon imagination. Je peux vous dire que je vais dorénavant souvent solliciter le voisin pour qu’il me donne la surveillance de son animal de compagnie. Et je cherche d’autres propriétaires pour garder leurs chiens pour renouveler l’expérience car je suis devenu accroc. Une proposition zoophile ? J’accepte tout. Le sujet est photo sexe chien, video de zoophilie, photos bites de cheval.