☎ Un plan juste pour un soir

galerie zoophilie On fait enculer la fille par un cheval

René amena Blacky et me demanda de me positionner devant le cheval. « Bon, je vais te préparer un peu quand même pour dilater ton cul ». Je n’osais rien dire. Il mis quatre de ses doigts dans de la vaseline, s’en enduisit copieusement, et commença à faire pénétrer deux doigts, puis trois et enfin les quatre dans mon cul. Il les fit tourner et retourner dans mon fondement un peu douloureux. « OK c’est bon, tu es bien dilatée. Le plus dur est l’extrémité du sexe de Blacky, après ça rentre tout seul » finit-il par dire d’une voix trop forte. Sur ce, René prit l’énorme membre de Blacky, son mâle reproducteur et força l’ouverture de mon anus étroit de fille sage. Il poussait, il poussait, ça ne rentrait toujours pas. Je me crispais à l’idée de souffrir lors de la pénétration. Puis d’un coup brusque, l’extrémité m’encula. J’hurlais de douleur. Son sexe de cheval était démesuré. « Ta gueule, arrête de gueuler comme ça, le plus dur est passé » cria-t-il en continuant la pénétration. Le cheval hénni et remua . « Il aime ton cul de grosse salope, mon brave Blacky, il en a vu passer des croupion pourtant, mais toi t’es spéciale » René branlait la bite de son cheval dans mon ventre par mon anus dilaté à l’extrême. La brûlure n’était toujours pas supportable. J’avais aussi l’impression d’être monstrueusement dilatée. Ce n’était pas un plaisir pour moi. J’avais très mal, et la douleur s’accentuait au fur et à mesure des vas et viens de la bite du cheval dans mon derrière. « T’aimes pas te faire enculer par Blacky apparemment, pourtant lui il adore bourrer entre tes fesses ». Et une fois de plus, René accéléra le mouvement. « Je vais le faire décharger dans ton cul cette fois-çi. Il adore lâcher son foutre dans le cul de mes femelles. Alors que le mouvement s’accélérait et que je commençais à crier de douleur et de jouissance en même temps, j’entendis qu’on ouvrait la grange. Je tournais la tête et vit un homme sortir et venir vers nous, la soixantaine apparemment, mais encore vert pour son âge. « Alain, je te présente ma dernière salope, qui apprend à aimer se faire enculer par Blacky » Il s’approcha de moi et me sourit un peu cruellement, j’étais surprise par son sourire. « Je te la laisserai après, je connais ton fantasme depuis longtemps. Tu peux tout lui faire et la faire prendre par le taurreau si tu veux également.. Je sens que Blacky va bientôt décharger, je veux qu’il le fasse dans son cul, mais si tu préfères ailleurs, dis le moi » dis René à Alain.  » Alors, je veux voir sa face de salope inondé de sperme de ton cheval et qu’elle ouvre la bouche aussi ». Aussitôt, René sorti le membre de son cheval de mon cul et le dirigea vers mon visage : « Ouvres ta gueule salope ». Le sperme de Blacky gicla abondamment à plusieurs reprises sur mon visage et coula en partie dans ma bouche. « Ne l’avale pas et le recrache pas, garde le dans ta bouche pour l’instant » me dit René « Je vais l’embrasser » dit Alain et sur ce il fourra sa langue dans ma bouche et me donna un baiser brutal, rempli du sperme de Blacky. « Tu peux avaler maintenant » me dit Alain. Le sujet est video zoophile, photo zoophili, zoophile image.