☎ Femme infidele cherche rencontre

zoophile image Une jolie blonde montée par son chien

Un désir tellement particulier s’est imposé à moi. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais j’ai eu envie de devenir la femelle d’un animal, de me transformer en chienne. Alors pourquoi pas ?… Mon cœur s’est mis à battre beaucoup plus fort à cette folle idée. J’ai appellé la bête qui m’avait fait des avances et je lui ai dit: « Viens, je veux être ta chienne! » Je caresse le grand chien impressionnant. Je suis allongée dans le jardin. L’animal en rut approche comme s’il avait compris mon désir de me faire monter par lui. Mon cœur tape de plus en plus fort dans ma poitrine. C’est la première fois que j’agis de la sorte. Je sens bien que ce chien va être mon amant. Le premier animal qui s’introduira en moi. Je fais glisser mon jean, mon slip. Déjà le mâle se jette sur moi pour me posséder. Je passe ma main sous son ventre à la rencontre de son sexe que je caresse. Je sens que le membre viril devient dur. Il sort de sa gaine. J’ai envie de sucer cette pine bestiale. « Laisse toi faire, laisse moi te sucer. J’ai trop envie de ta bite dans ma bouche » Je le rassure, le calme. Le chien s’assoit. J’en profite pour me glisser sous ses pattes. Je le décalotte et j’aspire son membre en érection. Je n’avais jamais sucé un chien ni aucune bête avant ce jour, mais dans le feu de l’action j’assume. J’avoue que ça me plait énormément. Au bout d’un petit moment il éjacule longuement, à gros jets, dans ma bouche. Puis il se retire et me fait comprendre qu’il en veut plus. Il exige beaucoup plus… Je me mets aussitôt à quatre pattes. J’écarte bien mes jambes l’une de l’autre tandis qu’il me monte. Il me prend en levrette. Je n’ai pas à guider son sexe dans mon anus. Cela se fait tout seul ! Il est entre en moi d’un coup en forçant un peu le passage à cause de mon appréhension. Mais je suis humide comme une chienne en chaleur qui désire la pénétration de son mâle. Le membre puissant du chien va et vient furieusement dans mon ventre, durcissant, grossissant. Il jouit plusieurs fois dans mon orifice anal avant de s’enfonc er plus encore. Pour l’aider dans sa baise, je me positionne sur mes coudes, offrant ainsi à mon animal-amant la possibilité de glisser sur mon dos afin de mieux me pénétrer. C’est alors que je ressens soudainement une vive douleur qui traverse mon fondement, puis mon ventre. Deux protubérances se sont introduites dans mon rectum en feu. Au bout d’un moment il est sorti de mon anus en feu pour pénétrer mon vagin. Comme si sont instinct de me prendre comme une femelle féconde… Le chien éjacule au bout d’un ramonage intense par saccades me remplissant de sperme et de plaisir. Je ne sais plus où j’en suis. Je crois que je jouis encore du c ul en même temps que du vagin ! « Encore, encore mon amour, mon am ant… » Brusquement, l’animal se retourne et nous restons, lui en moi. Et moi espérant qu’il demeurerait ainsi des heures durant dans mon conduit de femelle comblée. Au bout d’un temps indéterminé, d’un coup sec, le chien se retire m’arrachant un cri de jouissance extrême. Après s’être secoué, l’animal se dirige vers la maison, me laissant comme une chienne abusée et abandonnée. Bien sûr, nous allons continuer notre relation sexuelle en l’absence de mon mari. S’il le faut, c’est moi qui l’exciterait, comme une maîtresse amoureuse et exigeante… En manque de sexe zoophile. Le sujet est photo porno avec des animaux, zoophile gratuit, zoophilie.