☎ Envie d'un moment coquin ?

photos gratuites zoophilie Je trouve ma femme baisant avec le chien

Je ressens un rude choc lorsque je rentre chez moi à l’improviste et que je trouve ma femme à poil sur le lit occupée de se faire du bien. En se caressant les seins et en se tripotant le minou, les jambes bien écartées… Une bien cruelle déhillusion pour moi qui pensait la satisfaire sexuellement! Bon c’est vrai que je suis rarement chez moi car je suis représentant et absent plusieurs jours de suite chaque semaine… Mais quant même ! Découvrir cette garce de Patricia, là, comme ça, allongée, toute nue, à s’amuser avec son vagin, la bouche grande ouverte de jouissance… Et je ne suis pas au bout de mes surprises lorsque je vois Patricia attirer le chien dans le lit Voilà qu’elle lui fait des calins, cette garce de femelle en chaleur !. Oh la salope ! Je n’en reviens apas ! Elle fait la chienne et se fait monter par l’animal en poussant de petits cris de plaisirs… En respirant de plus en plus fort, de plus en plus péniblement. La pute, elle me trompe avec le clébard ! Elle jouit comme une moins que rien, cette pétasse. Je suis jaloux de ce pourri de chien ! Quelle honte ! Et la bête qui fait aller de plus en plus frénétiquement sa pine dans le sexe de la femelle… Je vois le ventre de patricia se creuser et gonfler au rythme de la pénétration violente de l’animal dans son vagin. Et ses seins qui balottent à chaque coup de boutoir de la pine du chien dans son orifice de femelle… Ma femme tremble de tout son corps. Elle a du mal à rester à quatre pattes tellement elle est emportée par la tourmante de ses sens de chienne qui se fait monter par son mâle en rut… Regardez comme ça lui plait bien, à cette salope ! Lorsque la garce a bien joui et que le chien à vidé ses couilles dans son ventre encore secoué de spasme de plaisir, Patricia me remarque enfin. Elle est à peine gênée. Elle tente des explications maladroites. Je ne lui en veux pas, finalement. Mieux, je lui propose de l’aider à se faire mettre à nouveau par le chien. Un peu étonnée quant même, ma femme accepte volontiers avec reconnaissance. Je sais maintenant que je vais devoir composer avec le chien pour le sexe. Ma femme est la femelle de deux mâles… Je dois l’accepter de plus ou moins bon grès… Sinon, je risque de la perdre au profit de la bête… Le sujet est photos femmes zoophiles, roman photo sexe, photo zoophilie chien.